Van der Poel remporte à travers la Flandre pour la deuxième fois

Van der Poel remporte à travers la Flandre pour la deuxième fois

Road  30/03/2022

Lors de la 76ème édition d’A Travers la Flandre, les coureurs ont offert aux fans une course attrayante. Parmi eux, Mathieu van der Poel, qui a accéléré pour la première fois à 90 km de l'arrivée. Le Néerlandais a finalement franchi la ligne avec Benoot et a sprinté vers sa deuxième victoire à Waregem. Pidcock a terminé à la 3e place. 

Fidèle à la tradition, l'échappée s'est formée dans la première heure de course après le départ de Roulers. Ils sont 5, les protagonistes qui vont colorer la course : Politt (Bora-Hansgrohe), Jacobs (Movistar Team), O'Brien (Team BikeExchange - Jayco), Verwilst (Sport Vlaanderen - Baloise) et Paasschens (Bingoal Pauwels Sauces WB). Ils ont une avance maximale de 4'50".    

Il n'est pas nécessaire d'attendre le début de la finale pour voir de la course. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) n'était pas venu pour faire du sur-place, comme on le constate à 90 km de l'arrivée. Le Néerlandais place une première accélération, mais elle ne se transforme pas en attaque décisive. A 75 km de l'arrivée, Campenaerts (Lotto-Soudal), qui a fait de cette course un objectif, pense que son moment est arrivé. Il entraîne Küng (Groupama-FDJ) et Turner (INEOS Grenadiers), mais eux aussi ne s'échappent pas.    

Une nouvelle tentative suit dans la Berg Ten Houte. Là, ce sont les hommes d'INEOS Grenadiers qui mettent le feu aux poudres. Un groupe intéressant se forme : Pidcock, Turner, Küng, Van der Poel et Benoot (Jumbo-Visma). Qui a manqué le coup ? Les hommes de Quick-Step Alpha Vinyl et aussi Pogacar (UAE Team Emirates). Sur le Kanarieberg, Stybar tente de redresser la barre et Van Avermaet (AG2R Citroën Team) tente également d'attaquer. Ce n'est que lorsque Pogacar prend le relais que l'écart se creuse. Le Slovène part seul derrière le groupe de Van der Poel.    

(lire la suite sous la photo)

Mathieu van der Poel
Mathieu van der Poel

Dans l’avant-goût du Trieu, Pogacar cherche à combler l'écart avec le groupe de poursuivants. Il arrive à 8 secondes, mais ne peut pas combler ce dernier écart. Chasse patate pour le double vainqueur du Tour, qui est rattrapé par le peloton. Pendant ce temps, l'avance du groupe de tête de 5 personnes se réduit. A 48 km de l'arrivée, leur histoire est terminée et le groupe de Van der Poel arrive en tête. Nous avons maintenant un groupe de tête de 11 personnes avec environ 20 secondes d'avance sur le groupe Pogacar qui s'est formé dans le Trieu, avec Van Avermaet, Tratnik (Bahrain-Victorious), Kragh Andersen (Team DSM), Madouas (Groupama-FDJ) et Coquard (Cofidis).   

Küng et Benoot accélèrent dans Ladeuze. Tout le monde les suit, sauf les premiers échappés Paasschens, Verwilst et Jacobs, pour qui ça va trop vite. En partie à cause de cette accélération, l'avance des 8 leaders sur leurs poursuivants passe à 40 secondes. Sur les pavés du Doorn, Pogacar, Tratnik et Madouas accélèrent à nouveau, portant l'écart à un peu moins d'une demi-minute.    

En tête, Van der Poel accélère à nouveau sur les pavés de Nokereberg, mais tout le monde suit. Un peu plus tard, Campenaerts pense que son moment est venu, son attaque échoue également. Grâce aux différentes accélérations, l’avance du groupe de tête sur le groupe de Pogacar augmente. Dans la dernière montée du jour, la Holstraat, Van der Poel et Küng tentent d'accélérer, mais c'est Campenaerts qui se détache dans la descente. Campenaerts semble commencer un solo, mais après que Pidcock et Benoot sautent sur la roue de Campenaerts, c’est Van der Poel qui ramène le reste.   

A environ 3 km de l'arrivée, Campenaerts se lance à nouveau dans la descente. C'est encore Benoot qui saute, mais cette histoire échoue également. Pidcock comble l'écart sous la bannière des 2 derniers kilomètres. Benoot attaque par derrière et entraîne Van der Poel avec lui. Le duo roule ensemble jusqu'au Verbindingsweg où Van der Poel lance le sprint depuis l'avant. Il gagne A Travers la Flandre pour la deuxième fois. Benoot arrive en deuxième position dans le sillage du Hollandais. Pidcock sprinte vers la troisième place. 

TUDOR est le chronométreur officiel des classiques de Flanders Classics
En savoir plus | TUDOR est le chronométreur officiel des classiques de Flanders Classics
Ces équipes seront présentes à Á Travers la Flandre 2024
En savoir plus | Ces équipes seront présentes à Á Travers la Flandre 2024
Flanders Classics et KPMG lancent la campagne Equal Pain Day
En savoir plus | Flanders Classics et KPMG lancent la campagne Equal Pain Day
Gagnez un maillot Flanders Classics signé
En savoir plus | Gagnez un maillot Flanders Classics signé