retour à la liste

Van Baarle en solitaire lors de la 75ème édition

31 March 2021

La 75e édition d’À Travers la Flandre a été dur du début à la fin. Après quelques heures de course très rapides, la course s'est déclenchée sur le Taaienberg. Van Baarle a accéléré à 50 km de l'arrivée. Personne n'est revenu de l'arrière-plan et le Néerlandais s'est donc imposé en solo sur la Verbindingsweg à Waregem.

Le peloton s'est demmaré sous un soleil de plomb à Roulers et le beau temps était clairement un facteur de motivation. Lors de la première heur de course, pas moins de 50 km ont été parcourus et le ton a immédiatement été donné. Ils ont roulé plus vite que l'horaire le plus rapide pendant toute la journée, ce qui a rendu une échappée précoce classique presque impossible. Finalement, ce sont Hayter (INEOS Grenadiers), Vermeersch (Lotto-Soudal) et Wallays (Cofidis) qui ont réussi à créer un écart d'une minute.

Pourtant, leur attaque n'est pas allée loin. C'est d'abord Vermeersch qui a dû lâcher prise, mais sur le Taaienberg, l'histoire de Hayter et Wallays était également terminée. Une accélération de Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team) a fait exploser le peloton. Entre autres, Stuyven (Trek-Segafredo), Nizzolò (Team Qhubeka Assos), Teuns (Bahrain-Victorious) et Benoot (Team DSM) étaient dans la roue du champion olympique.

A partir de ce moment, c'était une attaque après l'autre. Finalement, un groupe s'est formé comprenant Stuyven, Wellens (Lotto-Soudal), Van Baarle (INEOS Grenadiers), Kristoff (UAE Team Emirates), Dewulf (AG2R Citroën Team) et Politt (Bora-hansgrohe). En arrière-plan, c'est le champion néerlandais Van der Poel (Alpecin-Fenix) qui a acceleré juste après Berg Ten Houte à 52 km de la ligne. Le groupe s'est séparé, mais il était impossible de s'échapper.

A environ 50 km de l'arrivée, Van Baarle est passé à l'attaque seul à l'avant. Derrière lui, les groupes de Stuyven-Kristoff et Van Avermaet-Van der Poel se sont regroupés sur le Kruisberg, après quoi ils ont pris la direction du Trieu. Lorsque Van Avermaet est reparti à l'attaque, le champion néerlandais Van der Poel a dû étonnamment lâcher prise à 35 km de l'arrivée. Le champion du monde Alaphilippe a également perdu le contact.

Van Baarle, le leader solitaire, n'a pas été gêné par toutes les attaques en arrière-plan. Il est resté devant le groupe des poursuivants à 20 à 30 secondes. Dylan Teuns a été le coureur suivant qui a dû lâcher prise. La chaleur a-t-elle fait des ravages lors de cette 75e édition ?

Une attaque de Stuyven à 18 km de l'arrivée a permis au groupe de poursuite de se rapprocher un peu plus du leader solitaire. L'attaque de Stuyven n'a pas permis de briser le groupe et en arrière-plan le peloton s'est à nouveau rapproché mètre par mètre. Sur Nokereberg, c'était à nouveau le tour de Greg Van Avermaet. Il a fait mal à ses compagnons, mais Van Baarle a continué à pédaler. Son avantage est resté autour d'une demi-minute.

Dans le dernier kilomètre, le peloton a rattrapé le groupe des poursuivants. Un Van Baarle fort n'avait rien à craindre à ce stade. Son avance était suffisante pour gagner en solo sur la Verbindingsweg. Le Français Laporte (Cofidis) était juste devant le peloton sprintant. Merlier (Alpecin-Fenix) a remporté le sprint pour la troisième place.

Van Baarle a brillé lors de la 75ème édition d’À Travers la Flandre et a succédé à son compatriote Van der Poel.  

Les résultats

Photo: (c) Photonews

Related news